• Le référencement naturel pour les sites e-commerce

    Le référencement et le e-commerce

    Le e-commerce est l’activité de vente et d’achat de produits et/ou services sur internet. Le secteur du commerce électronique en France connaît une croissance permanente, en dépit de la situation économique. Pour le consommateur, acheter en ligne est synonyme d’économies puisque les prix sont souvent moins chers qu’en magasin, les boutiques physiques ayant plus de frais.

    Pour exister sur internet, pour réussir à vendre aux internautes, le site de e-commerce doit être bien conçu, ergonomique, apporter une valeur ajoutée et bien sûr, être visible. Car l’internaute ne cherche pas longtemps : soit il vous trouve rapidement et est satisfait, soit il ne vous trouve pas et se rend chez un concurrent, bien visible, correctement référencé.

    La bonne santé financière d’un site de vente dépend en grande partie de son niveau de visibilité dans les moteurs de recherche. Si un site n’est pas trouvé, il ne sera pas visité et ne vivra pas. S’il est trouvé, il devra répondre aux attentes des internautes, en terme de prix, de qualité, de service, d’ergonomie et de vitesse. Ce sont ces paramètres, avec d’autres, qui définiront les taux de conversion.

    Le nombre souvent élevé de produits à indexer puis à référencer de façon optimale dans les moteurs rend le référencement d’un site e-commerce délicat. Le référencement naturel d’un site commercial nécessite des compétences spécifiques et une rigueur importante. Les sites e-commerce sont gérés par des systèmes de gestion de contenu. Une erreur à ce niveau pourrait perturber tous les articles.

    Le e-commerce en France : en progression constante

    Au premier trimestre 2013, la progression fut de 5% par rapport à l’année passée selon Mediametrie. Les chiffres sont extrêmement positifs : en dépit d’un panier moyen en baisse, 32,6 millions d’internautes avaient dépensé 12,1 milliards d’euros, soit un chiffre d’affaires en augmentation de 14% ! Le e-commerce se porte bien, même si la croissance ne peut durer indéfiniment.

    Avec 45 milliards d’euros dépensés en 2012, la France fut le 3e marché e-commerce européen le plus important, derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne. En 2013, classement identique : les Français sont à nouveau les 3e plus importants e-consommateurs d’Europe, avec un panier moyen de 779 € par personne. La France est depuis des années un acteur e-commerce incontournable ciblé par les marques internationales qui souhaitent toucher les internautes français. Dans cet environnement ultra-concurrentiel, les petites et moyennes entreprises (PME) doivent avoir une stratégie performante pour faire face aux géants qui s’attaquent au commerce en ligne.

    Les PME françaises sont face à un double enjeu. D’une part il faut faire face aux grands groupes qui disposent souvent de gros sites internet et de moyens considérables (en France, 4% des sites internet représentent 67% des revenus du e-commerce). D’autre part, il faut savoir adapter son site internet aux évolutions techniques. Citons les évolutions des algorithmes des moteurs de recherche qui impactent directement la visibilité, la compatibilité du site internet avec les tablettes et les smartphones… En résumé, il s’agit de faire le nécessaire pour qu’aucun client ne soit perdu, découragé, ou tenté d’aller chez un concurrent qui serait plus visible ou plus à jour.

    Référencement naturel et e-commerce

    La France comptait en 2014 plus de 138 000 sites e-commerce, avec plus de 20 000 nouveaux sites e-commerce en moins d’une année. Avec un tel niveau de concurrence, avec tant de nouvelles entreprises en compétition, un site e-commerce est voué à l’échec sans une excellente visibilité dans les moteurs de recherche. Le référencement naturel est déterminant lorsqu’il s’agit de vendre en ligne.

    Compte tenu du nombre considérable de nouveaux sites e-commerce, les efforts à déployer deviennent de plus en plus importants. Les compétences à mettre en oeuvre pour occuper les premières places sont de plus en plus pointues. La première page de Google comporte seulement 10 positions, que vous ayez 10 ou 5 000 concurrents. Ceux qui n’optimisent pas leur référencement seront loin derrière. Pourtant, à part les grandes entreprises, rares sont les sociétés conscientes de l’intérêt que représente le référencement.

    L’une des clés du succès pour un site e-commerce est de bénéficier de l’accompagnement et de l’expertise d’un prestataire spécialisé en référencement naturel. Car les agences de référencement généralistes qui cumulent référencement naturel (SEO) et référencement sponsorisé (SEM) ne peuvent offrir le même niveau de compétences qu’un spécialiste concentré sur le référencement naturel. Simple ? Pourtant, lorsqu’elles ne confient pas leur visibilité à des généralistes, de nombreuses PME tentent de gérer elles-mêmes leur visibilité.

    Nombre de PME seraient surprises en prenant conscience des chiffres du secteur. Pendant la seule année 2013, le marché français du e-commerce a dépassé les 51,1 milliards d’euros. En 2013, la croissance du secteur fut 13,5% par rapport à 2012. Les sites e-commerce français dépassent les 600 millions de transactions en 2013. Dans un contexte aussi concurrentiel, avec des milliards d’euros en jeu, pensez-vous réellement que les grands groupes laissent leur visibilité au hasard ? L’erreur est là : les PME sont trop souvent à la traîne. Alors que justement, avec une stratégie internet sérieuse, avec un site internet optimisé et avec un excellent référencement naturel, le web est le seul terrain où elles pourraient rivaliser avec les géants. Sur internet une toute petite entreprise peut dépasser les grandes.

    E-commerce français : grandes entreprises et petits commerçants

    Le e-commerce en France est souvent cité en faisant implicitement référence aux très grandes entreprises : Amazon.fr, la Fnac, eBay, PriceMinister, Groupon… Sur la totalité des sites internet de e-commerce en France, seuls 4700 génèrent plus de 5000 transactions mensuelles. La réalité est que peu de sites e-commerce disposent d’un référencement naturel correct. Les sites majeurs ont depuis longtemps compris l’enjeu crucial d’un référencement optimisé et profitent allègrement du manque d’optimisation des petits sites.

    En 2014, les grandes marques devraient une nouvelle fois concentrer l’essentiel des achats, avec dans le Top 5 français :

    – Amazon.fr, premier, compte début 2014 plus de 15 millions de visiteurs uniques chaque mois
    – La Fnac, troisième, totalise plus de 9 millions de visiteurs uniques chaque mois
    – PriceMinister, cinquième, est à environ 8 millions de visiteurs mensuels uniques

    Les chiffres de vente croissent généralement en fin d’année, avec la période des fêtes et des achats de Noël. Certains e-commerçant réalisent à cette période plus de 75% de leur chiffre d’affaires annuel. Noël 2013 a généré plus de 10 milliards d’euros sur les sites des e-commerçants. Pour les fêtes ou événements ponctuels, un référencement prévisionnel au moins 7 mois avant l’échéance s’impose.

    Comment bien référencer un catalogue e-commerce

    Les articles les plus rentables et les plus demandés génèrent environ 20 % du chiffre d’affaires d’un site e-commerce. Environ 80 % du CA sera généré grâce à des produits moins demandés, moins recherchés mais qui, additionnés les uns aux autres, peuvent représenter l’essentiel des ventes. Référencer au mieux l’ensemble du catalogue, en misant notamment sur ces 80 % moins demandés, c’est la stratégie dite de la longue traîne. Et n’omettant pas de référencer ces nombreux articles annexes, votre référenceur parvient à équilibrer les ventes et à faire croitre le CA global. Le e-commerçant ne dépend ainsi pas seulement des ses meilleures ventes.

    Le référencement des petits sites e-commerce

    Sur le marché français, la plupart des petits commerçants en ligne utilisent des solutions open source puissantes telles que : MagentoPrestashop, mais aussi DrupalWordPressJoomla et même des solutions Oracle (comme ATG Web Commerce). Chaque système ayant ses propres fonctionnalités, ses points forts et ses points faibles, le référenceur doit avoir du recul et suffisamment d’expérience pour conseiller la meilleure stratégie à ses clients e-commerçants.

    Une réalité ne change jamais : que vous soyez dans un secteur niche ou que le site soit généraliste, si l’internaute ne vous trouve pas rapidement, il ne vous visitera pas et donc ne vous achètera rien. L’action du référenceur est donc vitale pour une société dont l’activité consiste à vendre sur internet. Sélectionner le bon chargé de référencement est essentiel à votre succès.

    Les stratégies de référencement e-commerce

    Parce que le référencement naturel d’un site e-commerce est un travail long et exigeant, les budgets ne sont pas les mêmes que pour un petit site vitrine présentant en quelques pages l’activité d’une société.

    Même au sein des sites de e-commerce des différentes existent également en raison de la taille des catalogues et des secteurs d’activité. Un site de 10 000 références ne vendant qu’en France ne nécessitera pas la même approche qu’un site de 3 millions de références proposées en 5 langues.

    Notre client e-commerce le plus ancien a rencontré un grand succès, d’abord en terme de nombres d’articles référencés sur Google, puis, en toute logique, en terme de chiffre d’affaires. Après 2 années d’optimisation son chiffre d’affaires avait progressé de 160 %. L’optimisation du référencement naturel de ce site a permis à notre client de mettre en avant naturellement plus de 110 000 pages.

A propos de l’agence

Performance.fr est une société de services spécialisée dans le référencement naturel, la refonte et la création de sites internet pour entreprises à forte valeur ajoutée.

Basée à Paris, l'agence Performance.fr intervient en France, en Europe et au-delà afin de rendre visibles sur internet des entreprises passionnantes et innovantes.

© 2019 Performance.fr · Référencé avec

Une urgence ?

Standard Paris (France) :
01 84 17 26 27

Standard international :
+33 184 178 999